Kamerhe et Tshisekedi

Primature en RDC : un jeu de chaises musicales

Remaniement ou ajustement? On prend les mêmes et on recommence ? Quelle que soit la réponse, pour sûr, dans ce jeu de chaises musicales, le peuple se tient à l’écart. Car les enjeux ne le concernent pas.

La règle du jeu est simple : on place un certain nombre de chaises en cercle, une de moins que de participants, ceux-ci tournant autour pendant que l'on joue une musique. On stoppe la ritournelle et, vite, chacun doit s'asseoir. Le ou les joueurs qui n'ont pas trouvé de siège sont éliminés. On retire une chaise, on relance la musique, et ainsi de suite... Comme à pigeon-vole, à cache-tampon ou au chat perché, on y a tous un jour ou l'autre joué, sous un préau d'école ou dans une cour de récré. CQFD.

Au figuré, l'expression désigne la méthode qui consiste à déplacer des dirigeants à la tête des entreprises ou des candidats à des fauteuils de ministre. Autrement dit, un remaniement.

La sortie médiatique mardi 28 juin de l'ancien directeur de cabinet du Chef de l'État, a confirmé ceci.

Vital Kamerhe, Premier ministre ? « Je me vois comme un citoyen près à servir son peuple », répondit-il sans autre commentaire après deux heures d’entretien seul à seul avec le président Félix Tshisekedi.

La couverture politique mieux encore l'accord politique ne suffit pas pour indéfiniment se protéger d'un mauvais coup. Sylvestre Ilunga Ilukamba l’avait expérimenté à dislocation du mariage FCC- CACH. Voici le tour de Sama Lukonde. La voie est-elle ouverte pour la démission du Premier ministre et la destitution du Gouvernement ?

Reste que pour certains observateurs, le Gouvernement donne l'impression « de tourner en rond ». 

Or, le temps presse. Il ne reste que 15 mois pour la fin du quinquennat. Les populations n’accorderont aucun crédit aux discours des "propagandistes" de l’UDPS ou de ses alliés, dont l'UNC, parti politique de Vital Kamerhe. C’est en homme seul que Tshisekedi défendra son bilan.

Même si les premières années de son quinquennat ont été gérées de manière très politique, avec un jeu de chaises musicales visant à assurer un équilibre des postes entre alliés, le Chef de l'État avait la possibilité de corriger le tir. 

Désormais, il lui revient de scruter sa montre chaque matin et de se demander : « Quel bilan dois-je présenter au bout du présent quinquennat ? Quelle doit être ma contribution, à ce temps précis, dans le relèvement de conditions de vie de la population ? »

Avec la controverse, qui a émaillé son avènement au pouvoir tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, assaisonnée à la guerre de l’Est où les ADF, les FDLR, les M23 et beaucoup d’autres groupes armés locaux rivalisaient d’ardeur dans l’assassinat de paisibles Congolais massacrés le plus cyniquement du monde, soit par égorgement, soit par mutilation ou simplement par les armes à feu, les horizons semblent être bouchés pour le locataire de la cité de l’Union africaine (UA). 

Alors qu'il a déjà annoncé ses couleurs pour 2023, l'actuel Chef de l'État a clairement besoin des soutiens pour combler un bilan de gestion mitigé, marqué par une ribambelle de promesses non tenues.  

C'est ce qui explique l'acquittement de Vital Kamerhe ? Il fut condamné il y a deux ans, à 20 ans de prison pour « détournement de plus de 50 millions de dollars américains » destinés à la construction des maisons préfabriquées pour des militaires et des policiers. Une condamnation ramenée ensuite à 13 ans par la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe. La même Cour d'appel qui, aujourd'hui, l'a acquitté pour « absence de preuves ».

Enjeux qui ne concernent pas la souffrance de peuple congolais. Cette souffrance n’est pas une vue d’esprit. Encore moins un échafaudage des « chiens écrasés », juste bon pour remplir la page du journal.

À cette allure, comme suggestion : ne serait-ce pas encore plus drôle, la prochaine fois, de remplacer le jeu des chaises musicales par celui de colin-maillard ?

Domi

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre