Plaidoirie de la députée

La députée nationale Jeannette Kavira à Judith Sumwina : "Faites attention avec l'UDPS" Lors de la séance plénière consacrée à l'investiture du Gouvernement le mardi 11 juin à l'Assemblée nationale, la députée nationale Jeannette Kavira a mis en garde la Première ministre Judith Sumwina contre toute tentative de manipulation de la part du parti présidentiel et de l'entourage du Président de la République. "Madame la Première ministre, je sais que vous venez de l'UDPS, mais ne laissez pas ce parti vous influencer", a-t-elle déclaré. Elle a ensuite ajouté : "Les principaux conseillers de la présidence semblent se considérer au-dessus des ministres. Madame la Première ministre, refusez cette situation." L'élue de Lubero, dans la province du Nord-Kivu, a pressé la cheffe de l'exécutif à envisager sa démission si la pression venait à s'intensifier. LE GOUVERNEMENT INVESTI Ce mercredi 12 juin, à Kinshasa, les députés nationaux ont massivement approuvé le programme 2024-2028 du gouvernement Suminwa, avec une majorité écrasante. Sur les 405 députés ayant participé au vote, 397 se sont prononcés en faveur de ce programme d'actions, tandis que 8 se sont abstenus. Au cours des débats en séance plénière qui ont suivi la présentation de ce programme, les députés ont formulé des recommandations à l'attention de la cheffe du Gouvernement en vue de son amélioration. La Première ministre n'a pas demandé de délai supplémentaire de 24 ou 48 heures pour répondre aux diverses préoccupations exprimées par les députés nationaux. Trente minutes ont suffi à Judith Suminwa pour récapituler les préoccupations des élus du peuple formulées à travers les différentes questions. Suite aux réponses fournies, son gouvernement a été investi. LE PROGRAMME DU GOUVERNEMENT Le programme d'actions du gouvernement pour la période 2024-2028 servira de référence pour la planification des activités des ministères, des structures et des agences, ainsi que pour l'élaboration et la mise en œuvre du budget de l'État au cours de cette période. "Compte tenu de la complexité de ces contraintes structurelles, le programme d'actions du gouvernement pour la période 2024-2028 illustre la ferme volonté du gouvernement congolais de réaliser un double objectif : consolider les acquis du premier mandat en vue de parachever l'émergence d'un Congo plus uni, sécurisé, novateur, souverain et prospère, et jeter les bases d'un Congo émergent où l'autorité de l'État est renforcée, la solidarité augmentée et les villes connectées pour le meilleur", a résumé la Première ministre de la RDC. Pour atteindre ces objectifs, le programme d'actions du gouvernement a défini ses orientations majeures, objectifs, axes d'intervention, et actions prioritaires pour orienter ses décisions stratégiques et opérationnelles. Ce cadre d'orientation stratégique se déploie autour de six piliers : - Développer une économie diversifiée et compétitive pour favoriser la création d'emplois et protéger le pouvoir d'achat des ménages ; - Assurer la protection du territoire national et la sécurité des personnes et de leurs biens ; - Promouvoir l'aménagement du territoire pour une connectivité optimale ; - Garantir l'accès aux services sociaux de base ; - Renforcer les compétences des Congolais pour participer à la construction du pays ; - Gérer de manière durable et responsable l'écosystème de la RDC face aux défis des changements climatiques. Selon la cheffe de l'exécutif, ces six piliers, par leurs synergies et leurs effets cumulatifs, accéléreront le développement économique et social de la RD Congo. Ces piliers se déclinent en 52 axes stratégiques correspondant à différents domaines d'intervention.

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre