Chargement
Photo droits tierces

Halte à l’intox : Le député Théo Kazadi Muayila n'a pas quitté le  président Tshisekedi 

Contrairement à ce qui est distillé dans les réseaux sociaux depuis mercredi 27 juillet dernier, le député nationale Théo kazadi Muayila confirme sa fidélité au président Félix Tshisekedi et son régime. 

De la peine perdue pour les tireurs de ficelles qui ont gaspillé tant d’énergies à fabriquer des fakenews à travers un faux document qui renseigne sur une prétendue nomination de cet élu du territoire de Tshikapa comme conseiller stratégique au sein du parti politique Alliance pour le Changement, de Jean-Marc Kabund aujourd'hui opposant du pouvoir de Tshisekedi. 

« Je ne suis ni de près ni de loin concerné par cette blague, c’est juste les résultats d’un montage des politiciens en mal de positionnement. J'appelle ça une blague car visiblement c'est de stratégie des politiques qui rêve seulement comment nuire, tous les services peuvent faire leurs enquêtes et investigations, il n’y en a pas deux qui travaillent sur terrain pour le compte de chef de l’État avec images à l’appui, de plus que Theo Kazadi, je suis Fatshiste c’est mon choix et je le reste, même a l'époque où j'étais avec mon frère Jean Marc Kabund, je l'avait toujours dit que je doit soutenir le président Tshisekedi jusqu'à la fin de son mandat, d'ailleurs toutes les bêtises ne peuvent jamais me faire reculer ni m'éloigner de mon objectif » a dit le député nationale. 

Théo Kazadi Muayila dit Wabayanda se dit imperturbable et reste dans la ligne de conduite du chef de l’État pour qu'il se prépare afin de lui offrir un deuxième mandat avec une majorité parlementaire confortable. Il se réserve le droit de saisir la justice contre les initiateurs de ce faux document pour que la vérité soit connue.

Le coordonnateur adjoint des élus de l'Union sacrée condamne cette mauvaise politique qui vise à nuire à la crédibilité des autres inutilement

Le député nationale Theo Kazadi Muayila rappelle qu'il était le premier a officialisé à adhérer et à prendre position dans l'Union sacrée avant de faire une campagne d'adhésion dans plusieurs coins de la province du Kasaï. 

Cette campagne de déstabilisation vise non seulement à salir son nom, estime-t-il, mais aussi à discréditer ses actions et sa fidélité au président Félix Tshisekedi.

Les proches de élu du territoire de Tshikapa menace déjà de décourager les concepteurs et les exécutants de cette cabale. C'est dire qu'ils devraient se montrer plus imaginatifs prochainement, s’ils veulent atteindre leur but.

Jean-Luc Bakampenda depuis Tshikapa

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre