Chargement
Tshopo

Gestion du paysage de Yangambi : le gouverneur Nikomba appelle la population à la prise de conscience

Le gouverneur de la Tshopo, Madeleine Nikomba, a dressé un tableau sombre de la mauvaise gestion du paysage de Yangambi. C'était, mercredi 23 novembre, lors de l'ouverture de l'atelier organisé sur la politique favorable dans le secteur bois - énergie durable à la Tshopo.

A en croire, Madeleine Nikomba, les statistiques enregistrent plus de 30 % (347 462 hectares) de forêt perdue pour le seul espace de Yangambi, entre ‪2001 -2020‬. 

Une raison de plus, selon le gouverneur, de prendre collectivement conscience en construisant des bonnes pratiques pour éviter le démeublement sauvage des forêts.

Une feuille de route a été adoptée à l'issue de cet atelier de deux jours organisé par le Centre de Recherche Forestière International (CIFOR), à Kisangani. 

Les participants exigent notamment la mise en place des mesures incitatives pour les producteurs du bois - énergie durable et des foyers améliorés.

Sur cette feuille de route, figure également la promotion de l’agroforesterie durable sur base des essences à croissance rapide et fertilisant les sols pauvres ou en jachère abandonnés.  

Elle démontre par ailleurs, la nécessité pour la province à travers ses élus, d’élaborer un édit provincial sur le secteur Foret – bois pour adapter les textes légaux aux enjeux actuels.  

Pour sa part, George Mumbere expert junior du CIFOR - ICRAF, explique par exemple que son organisation encadre depuis décembre 2021, quatre entreprises des fabrications des foyers améliorés.  

Il s’agit de l’Organisation des Bâtisses et de Gestion Environnemental (Orbagen), Jiko Butembo, Boyoma et Association des Fabricants des Braseros à  Céramique de Kisangani (AFBC-Kis). 

Cet appui a permis l’amélioration de la qualité du produit. L’un des objectifs pour le CIFOR est d’atteindre d’ici à la fin de l’année 2022, dix milles foyers améliorés supplémentaire fabriqués par ces 4 entreprises. L’utilisation des foyers améliorés permet d’économiser 28 à 31 % de charbon de bois.  

Des députés et ministres provinciaux, des producteurs de bois énergies du paysage de Yangambi, les autorités coutumière, les responsables des micros entreprises fabricants des foyers améliorés ont pris part à cet atelier.

Cette activité entre dans le cadre du projet FORET (Formation, Recherche et Environnement dans la Tshopo) et GML (Gouvernance des paysages multifonctionnels en Afrique sub-saharienne financé par l'Union Europeenne.

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre