Photo droits tierces

COP 28 : la justice climatique enfin possible avec l'opérationnalisation du Fonds pour les pertes et préjudices La COP 28 s'est ouverte jeudi 30 novembre Dubaï, aux Émirats arabes unis. L'objectif de cette conférence est de réaliser le bilan des contributions des 198 États participants qui luttent contre le réchauffement climatique, 8 ans après l'Accord de Paris. L'enjeu de ce rassemblement politique est ambitieux : comment parvenir à concrétiser cette idée d'une justice climatique dans le monde ? Selon l'ONU, les délégués des États ont finalisé le même jour, la mise en œuvre d’un fonds qui aiderait à indemniser les pays vulnérables qui luttent pour faire face aux pertes et aux préjudices causés par le changement climatique, une avancée majeure au premier jour de la Conférence des Nations Unies sur le climat de cette année. Les nouvelles d’aujourd’hui sur les pertes et les préjudices donnent un bon départ à cette conférence des Nations Unies sur le climat. Tous les gouvernements et négociateurs doivent profiter de cet élan pour obtenir des résultats ambitieux ici à Dubaï », a déclaré le chef d'ONU Climat, Simon Stiell, lors d'une conférence de presse au cours de laquelle l'annonce a été faite. « Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a salué la décision de rendre opérationnel le nouveau Fonds pour les pertes et préjudices. Selon lui, il s'agit d'un « outil essentiel pour assurer la justice climatique ». « J’appelle les dirigeants à apporter des contributions généreuses et à faire démarrer le Fonds et la Conférence sur le climat sur des bases solides », a-t-il écrit dans un message sur le réseau social X. La décision de la création d’un fond pour les pertes et dommages est le résultat des précédentes COP. Une avancée avait eu lieu au cours de la COP 27 pour la concrétisation de ce projet de justice climatique. C'est-à-dire, un fond qui concernerait toutes les conséquences des pertes irréversibles dues au changement climatique, notamment dans les pays pauvres. Sultan al-Jaber, président de la conférence sur le climat COP28, aurait déclaré que son pays, les Émirats arabes unis, s'engagerait à hauteur de 100 millions de dollars dans ce fonds. L'Allemagne aurait également promis une contribution de 100 millions de dollars au fonds. Les États-Unis et le Japon ont aussi annoncé leur contribution au fonds. La 28e réunion annuelle, connue sous le nom de « COP » du nom de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), a débuté jeudi et devrait se dérouler jusqu'au 12 décembre.

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre