Éducation nationale

Tensions au Ministère de l'Éducation Nationale : Les agents en colère contre le nouveau ministre Des tensions vives ont éclaté, ce mercredi 3 juillet 2024, aux abords du ministère de l'Éducation nationale, anciennement l'EPSP, à la suite à des désaccords entre les agents et le nouveau ministre. Les agents de la DGCE, d'Éduc TV et de Dinacope reprochent à Raïssa Malu d'avoir supprimé une prime instaurée par son prédécesseur Tony Mwaba. "Nous dépendons principalement de cette prime. Nos salaires ne sont déjà pas suffisants", a fait savoir un manifestant. En réponse, le porte-parole de l’intersyndicale, Godefroid Matondo, a appelé les manifestants à la retenue. Il a qualifié les allégations de suppression de prime de fausses. "Aucune prime n'a été abolie", a-t-il affirmé. Godefroid Matondo a révélé qu'au lieu des 7 milliards de francs congolais initialement alloués, l'enveloppe de financement provenant du ministère du Budget a été ajustée à 6 milliards. "Des ajustements ont été faits et la situation sera rétablie dans l'ordre", a-t-il assuré pour conclure.

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre