Chargement
FARDC

Sensibilisation contre l'agression Rwandaise à l'Est de la RDC : quand les musiciens s'en mêlent !

Depuis la réapparition du mouvement terroriste M23 à l'Est du pays, les voix ne cessent de se lever pour condamner les actes terroristes commis par ce groupe armé soutenu par le Rwanda.

Politiques, politiciens, acteurs de la société civile, citoyens, et musiciens, tous ont élevé unanimement la voix contre les crimes perpétrés à l'Est de la RDC.

Les musiciens, dont l'art est reconnu fédérateur d'un plus grand dénominateur social, n'ont pas manqué à s'illustrer, au cours de ces derniers jours.

Pour emboîter le pas aux autres musiciens congolais qui ont fustigé l'agression Rwandaise, Hiro, le chanteur Franco-congolais, a exprimé son soutien aux Forces Armées de la RDC (FARDC), le samedi 18 juin.

''(...)Mon pays souffre en toute impunité sans mots dits de la communauté internationale. Aujourd'hui, la presse, l'opinion c'est nous ! Alors s'il vous plaît, faites passer le message'', a-t-il posté sur sa page Facebook, tout en accompagnant ce texte d'une photo illustrative d'un jeune soldat congolais tenant le drapeau national.

Quelques jours plus tôt, soit le mardi dernier, c'est Youssoupha, le rappeur Franco-congolais qui avait fait savoir, via ses réseaux sociaux l'annulation de son concert prévu à Kigali, la capitale du Rwanda.

Pour le ''lyriciste Bantou'', il est hors de question d'aller prester sur une terre ''ennemi''.

''Concert déjà annulé depuis plusieurs semaines. La tournée africaine compte plus que tout pour moi. Mais là, ce concert là, c'est hors de question", avait-il tweeté.

Le jour suivant, c'était au tour du groupe Wenge Musica 4×4 d'exprimer aussi leur soutien aux forces armées de la République.

Une sortie médiatique intervenue, au moment où certaines voix s'élevaient pour réclamer l'annulation du concert du groupe prévu ce 30 juin, cela au regard de la situation sécuritaire à l'Est du pays.

Pour faire taire cette critique, le groupe s'est résolu de mettre à la disposition des FARDC une partie de la recette de ce concert.

Par l'entremise de ses figures de proue en l'occurrence, JB Mpiana, Werrason, Didier Masela, Alain Makaba, Blaise Bula, et Adolphe Dominguez, le groupe Wenge a réitéré son soutien aux FARDC et a annoncé que son concert s'inscrit aussi dans une logique de sensibilisation face aux massacres de M23.

Une décision surprenante de plus du côté des musiciens, qui nous ont toujours habitué à l'ambiance festive.

En tant que vecteur des messages importants dans une société , les musiciens congolais sont en train de prouver à la face du monde l'influence qu'a leur art.

Josh Mut

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre