Tshisekedi

Édito : Les grandes vacances

Au même titre que les dessous de table, délits d’initiés et autres indélicatesses dont souffre le Trésor public, la laborieuse question des voyages au sommet de l'État requiert, à tous les coups, une attention soutenue. 

Dans un pays souffrant de mille plaies aux divers plans politique, sécuritaire, judiciaire, socio-économique, financier et autres. Mais surtout, rien ne change vraiment pour ce qui est de l’essentiel.

Voilà qu'arrive la saison estivale. Allons bon, voilà que la route de l’aéroport fait peau neuve. (eux et leurs dollars tout frais), nos expatriés. Ah ! « politiciens » pourront enfin, se reposer de leurs dur labeur.

On ne se fera pas trop d’illusions toutefois des grandes vacances, c’est l’État qui en prend lui aussi, alors que le temps presse et que s’accumulent les dossiers en souffrance. C'est depuis lundi dernier, que le Président congolais, Félix Tshisekedi, a quitté le pays pour séjourner en Espagne.

Certaines sources rapportent sur un état aggravant de sa santé, ce que démentent des proches du concerné. Dans les sillages de la présidence d’autres disent que le Président est en voyage d’affaires et qu’il s’y est rendu pour des contacts importants. 

D’autres sources annoncent que Félix Tshisekedi séjourne à Marbella, une station balnéaire du sud de l’Espagne, pour un contrôle médical et un repos. La même source renseigne que son retour au pays est prévu pour le weekend prochain. 

D’après le journaliste d’investigation Steve Wembi, au moins trois villas ont été louées à Marbella par la délégation congolaise. Des membres de la famille et amis du Président venus de la France et Belgique sont aussi arrivés.

Le plus grave de tous ces controverses reste cependant le silence de la Présidence de la RDC. Rien de bien nouveau, dont l’incapacité est ainsi tenue pour acquise : hors du coup la presse présidentielle, qui d’ailleurs observe dans toute cette affaire un stupéfiant silence radio ! 

Marbella vient précisément rappeler la dernière controverse de la Belgique, où le Chef de l'État Félix Tshisekedi y était allé suivre une opération à cœur ouvert selon quelques médias belges, et une opération de l’hernie discal d’après la presse présidentielle. 

Leurs vacances, les « politiciens » se satisferont volontiers de les passer peinards, choyés, puis reviendront traités en héros dans leur inviolable sanctuaire Congolais… 

Pour tout dire, c’est précisément ce que disait le député national Jean-Marc Kabund a Kabund à son point de presse lundi 19 juillet : « A voir Tshisekedi comme ça, vous ne sentez pas que ce monsieur a un pays qui a un problème. Chaque Week-end Félix Tshisekedi se la coule douce ».

En réalité, c’est du peuple, de ses épreuves, de sa vie et de ses biens que l’on se joue.

Vacances garanties, que pourrait encore demander le peuple ?

Domi

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre